Des étudiants de l’ISEN Brest en visite au fort

Le fort Montbarey est un lieu singulier dans le Finistère dans le sens où il permet à ses visiteurs de toucher et voir l’histoire. C’est la raison pour laquelle de nombreux groupes de scolaires visitent le fort chaque année. Cette semaine, c’était au tour de 70 étudiants en deuxième année de classe préparatoire scientifique (CPGE) de l’école d’ingénieurs ISEN Brest de se rendre au fort dans le cadre des travaux pédagogiques menés sur le thème de la guerre, qui est le thème de culture générale de l’année 2014/2015. Après avoir étudié en cours des textes autour de l’art de la guerre, le livre d’Henri Barbusse « Le feu » sur la Première guerre mondiale, Brest, port des américains, créés des films documentaires et artistiques autour de ce sujet, les étudiants ont pu se replonger dans le conflit de la Deuxième guerre mondiale.

fort montbarey isen brest

En préambule à la visite, la présidente de l’association du Mémorial, Catherine Ferré-Jardinier, a présenté rapidement l’historique du fort, des raisons de sa construction jusqu’à son rôle mémoriel d’aujourd’hui en passant par son importance durant la Libération de Brest en septembre 1944.

Alors que l’on dit parfois les jeunes générations insensibles aux faits historiques, force est de constater que l’intérêt non feint de ces 70 étudiants est porteur d’espoir quant à la perpétuation du devoir de mémoire. Entre l’intérêt pour la diversité des expositions d’armes, les aspects mécaniques des véhicules entreposés, les expositions consacrées à la propagande ou aux Justes parmi les Nations, ou encore les histoires personnelles des résistants de 39-45, chaque étudiant a pu trouver écho à ses propres pensées.

M.C.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *