« Douaumont, Mémoire de Verdun ». Une conférence de Guy Crissin le 15 novembre à Montbarey

Le vieux fort de Douaumont (1880), délaissé par l’Armée française, montre en 1916, son importance pour soutenir les attaques de l’armée allemande et en même temps ouvre les yeux de l’Etat-major français sur son indispensable reprise pour la défense de Verdun.
Dès la victoire, pour l’Histoire et la Mémoire, « l’héroïsation »des Poilus de Verdun va se mettre ostensiblement en place.La conférence met en lumière des combats mais des monuments et lieux pour garder la mémoire du « triangle mortifère » de la région de Douaumont,  toujours connu sous le sinistre nom de « Hachoir ».

La conférence est donnée par Guy Crissin. Se tient en parallèle une exposition temporaire au fort Montbarey sur le thème de la Première guerre mondiale.
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *